Banque

Sociétaire banque populaire : quel est l’intérêt de devenir sociétaire ?

Le 27 mai 2022

Certaines banques comme la banque populaire donnent la possibilité à leurs clients d’être plus impliqué dans les affaires de celle-ci. En achetant quelque part du capital de la banque, on peut devenir sociétaire de celle-ci. Être sociétaire d’une banque offre la possibilité d’influencer certaines décisions, mais aussi de participer à la prospérité économique de la banque.

Devenir sociétaire de la banque populaire est très simple et ne demande pas un grand investissement financier et a beaucoup d’autres avantages. Nous allons voir comment faire pour devenir un sociétaire de la banque populaire et qu’elles sont les avantages à acheter des parts sociales chez cette banque.

C’est quoi être sociétaire de la banque populaire ?

On a sans doute déjà entendu parler de banques qui appartiennent à leurs clients. Ce slogan publicitaire fait référence aux banques qui proposent à leurs clients d’avoir des parts sociales de leur capitale. Être sociétaire, c’est être copropriétaire de sa banque avec beaucoup d’autres sociétaires. Mais ça ne s’arrête pas là, un sociétaire a aussi la possibilité d’élire ses représentants et de voter en assemblée générale. Ce statut leur permet aussi de proposer des idées et de donner la possibilité à sa banque de financer les projets de ses clients.

C’est aussi une façon de soutenir l’économie locale, avec ses parts sociales, la banque peut maintenir ses infrastructures, et ainsi ne pas délocaliser et faire des recrutements locaux. Être un sociétaire est aussi bénéfique pour les banques que pour l’économie de sa région. Comme les parts sociales qui sont achetées par les sociétaires contribuent au capital social de la banque, elle aura beaucoup de facilité à financer des projets régionaux.

Comment devenir sociétaire de la banque populaire ?

Il est très facile de devenir sociétaire à la banque populaire. La plupart du temps, lorsqu’un nouveau client décide d’ouvrir un compte dans cette banque, on lui propose forcément de devenir un sociétaire en lui fournissant un bulletin de souscription. Ce type de souscription est aussi proposé lors de la signature d’un prêt immobilier. Si l’on est un client de longue date, on peut toujours parler directement à son banquier et d’acheter des parts sociales pour devenir sociétaire.

Les avantages et les inconvénients des parts sociales ?

Être sociétaire de la banque populaire à ses avantages et ses inconvénients. C’est aussi le cas pour les parts sociales. Il est important de connaître tous les aspects de ces parts sociales pour se faire une idée et prendre une décision.

Les avantages des parts sociales

Devenir sociétaire n’est pas qu’une question d’avoir la chance de prendre des décisions avec sa banque. C’est aussi avoir certains avantages :

  • la valeur nominale reste fixe et elle n’est pas soumise aux fluctuations du marché ;
  • chacun des sociétaires reçoit un intérêt statutaire qui est voté chaque année à l’Assemblée Générale des Sociétaires. Le montant de cet intérêt est proportionnel à toute la période de la possession de ces parts ;
  • on peut se faire rembourser une partie ou la totalité de ces parts à tout moment ;
  • régime fiscal des dividendes d’actions françaises ;
  • la responsabilité des sociétaires se limite au capital investi ;
  • pas de frais seront exigés pour les remboursements des parts, la détention ou encore la souscription en cas d’encours composé à 100 % de parts sociales.

Les inconvénients des parts sociales

Malheureusement tout n’est pas rose, les parts sociales viennent avec leurs avantages mais aussi leurs inconvénients :

  • Les sociétaires ne peuvent pas détenir un nombre illimité de parts. Le nombre maximum est généralement déterminé par le conseil d’administration de la Banque Populaire ;
  • Au moment de sa sortie du capital, le sociétaire sera tenu de toutes ses obligations pendant au moins 5 ans. Les parts sociales sont inéligibles au mécanisme de garantie des déposants ainsi qu’au mécanisme de garanties des investisseurs. S’il y a radiation, liquidation ou dissolution de la liste des banques populaires, il y aura remboursements du capital sur l’actif constaté ;
  • Il n’y a pas de garantie formelle que l’intérêt statutaire sera rémunéré. D’ailleurs la rémunération est plafonnée au taux moyen des obligations du secteur privé ;
  • Le remboursement des parts sociales est l’équivalent de leur valeur simple, sans qu’il excède la valeur nominale en cours et sans aucuns droits sur les réserves. Ce remboursement est lié au respect des conditions légales et réglementaires de niveau de fond propre de la banque, à l’agrément discrétionnaire et du capital minimum et à l’agrément discrétionnaire du Conseil d’administration ;
  • Comme les parts sont subordonnées à l’existence d’une demande, il n’y a aucune assurance quant à la liquidité des parts. Ces parts ne constituent pas de placements à court terme.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.