Entrepreneuriat

Rentabilité économique : comment la calculer ?

Le 21 octobre 2021

Si vous êtes un chef d’entreprise ou un porteur de projet, il est important de maîtriser la profitabilité de votre projet. Ceci est essentiel pour faire de réels profits et pour survivre dans le temps. Pour parvenir à évaluer la rentabilité de votre entreprise, vous devez prendre en compte un certain nombre d’indicateurs. Au nombre de ceux-ci, il y a la rentabilité économique et vous n’avez pas besoin d’être un expert financier pour calculer cette variable. Découvrez l’essentiel sur la rentabilité économique et comment la calculer.

Rentabilité économique : que savoir ?

Pour mieux comprendre la rentabilité économique, il faut au préalable maîtriser la notion de rentabilité. En effet, il s’agit d’un paramètre qui permet de mesurer les bénéfices réalisés par une société ou un projet en comparaison aux capitaux investis. C’est donc le rapport entre les profits et les ressources investies pour générer ces derniers. C’est un indicateur de performance pour une société. Tout investissement financier vise à maximiser la rentabilité. À ce titre, on distingue la rentabilité économique et la rentabilité financière.

La rentabilité économique est un rapport financier qui vise à estimer la capacité d’une société ou d’un projet à générer des profits grâce aux capitaux investis. C’est la capacité d’un projet à tirer profit des montants apportés par tous ses investisseurs. Il s’agit aussi bien des investisseurs en fonds propres ou actionnaires que des investisseurs en dettes. En gros, cette variable permet de mesurer la rentabilité d’une société dans son ensemble et indépendamment de son mode de financement.

Comment calculer de la rentabilité économique ?

La rentabilité économique n’est pas une variable difficile à calculer. Il suffit de faire le rapport entre le résultat net d’exploitation et les capitaux investis. Sa formule se présente donc comme suit : Rentabilité économique = Résultat net d’exploitation/Capitaux investis. Le résultat net d’exploitation est obtenu en déduisant les impôts du résultat d’exploitation. Il se calcule comme suit : Résultat net d’exploitation = Résultat d’exploitation * (1 – taux d’imposition).

En ce qui concerne les capitaux investis, ils sont obtenus en soustrayant les passifs courants des actifs ou en faisant la somme des capitaux propres et des passifs long terme. Ainsi, la formule de la rentabilité économique peut se réécrire de la manière suivante : Rentabilité économique = [Résultat d’exploitation * (1 – Taux d’imposition)]/[Capitaux propres + Passifs long terme)]. Les capitaux propres sont les fonds propres de la société et se trouvent au passif de son bilan. Les passifs long terme se trouvent dans la partie passive du bilan de l’entreprise. Le taux d’imposition est défini en prenant le ratio utilisé pour passer du résultat courant avant impôt au résultat net.

Importance de la rentabilité économique

La rentabilité économique est un indicateur très important, surtout lorsqu’il s’agit de rentabiliser un capital investi. C’est l’un des ratios les plus étudiés dans le monde de la finance. C’est un outil pour mesurer l’efficacité d’une société à se servir des capitaux mis à sa disposition. C’est le paramètre clé qu’utilisent les investisseurs désireux de faire fructifier leur argent. Pour ce faire, avant de soumettre votre projet aux investisseurs, il est important de maîtriser sa rentabilité économique. Par ailleurs, elle permet de comparer en toute objectivité deux sociétés qui opèrent dans le même secteur d’activité. Sachez qu’une rentabilité économique négative indique que l’entreprise se trouve dans une situation délicate, pouvant aller vers la faillite.

Cependant, il est important de ne pas confondre la rentabilité économique et la rentabilité financière. En effet, ces deux ratios permettent d’avoir un aperçu de la performance de la société sous deux angles distincts et complémentaires. Si la rentabilité économique intéresse particulièrement les dirigeants, celle financière intéresse plutôt les investisseurs. Cette dernière détermine la capacité de rendement des capitaux propres sans tenir compte des emprunts bancaires.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.