Banque

Tout ce qu’il faut savoir sur le livret sociétaire !

Le 27 mai 2022

Le fameux livret sociétaire est en fait tout comme le livret d’épargne, mais est destiné aux clients des banques mutualistes. Souvent plus avantageux que le compte épargne classique dans de nombreux aspects, notamment des rémunérations plus conséquentes, ce produit bancaire a été conçu pour récompenser les associés qui acquiert des parts dans les banques, et surtout, diversifier les offres d’épargne.

Mais contrairement à un livret d’épargne conventionnel, le livret sociétaire est soumis aux impôts. Si vous vous intéressez à ce compte épargne amélioré, voici tout ce qu’il faut savoir sur le livret sociétaire.

Qu’est-ce qu’un livret sociétaire ?

Un livret sociétaire est un produit bancaire d’épargne, comme son nom l’indique, dédié seulement aux sociétaires des banques, qui vous fait bénéficier d’une durée de détention illimitée. Pour bénéficier d’un livret sociétaire, il faut être sociétaire d’une banque mutualiste, ce qui veut dire posséder un minimum de parts dans l’établissement financier en question.

L’avantage avec ce type de produit bancaire, bien que les intérêts diffèrent d’une banque à une autre, c’est la rémunération qui est plus importante que les classiques livrets d’épargne, ce qui est donc plus intéressant financièrement.

Et en plus, un livret sociétaire est illimité dans le temps chez la plupart des banques, ce qui veut dire que tant que l’épargnant possède des parts dans la banque en question, son compte restera toujours valide.

Le taux de rémunération d’un livret sociétaire diffère en fonction des banques et des régions, celui-ci va actuellement de 0.30% à 1.50%. Et pour ce qui est de interêts, ils sont calculés par quinzaine de jours, et versés dans le compte sociétaire à la fin de chaque année.

En bref, un livret sociétaire offre des conditions privilégiées aux sociétaires des banques pour ouvrir un compte épargne, plus avantageux financièrement et même parfois avec un plafond de versement inférieur aux comptes épargne dits conventionnels.

Comment fonctionne un livret sociétaire ?

Le fonctionnement d’un livret sociétaire est très similaire à un compte épargne, à quelques détails près. Tout comme un compte épargne, ce produit bancaire vous permet de faire des bénéfices sur le long terme, calculés sur la base de votre capital en pourcentage, mais en bénéficiant de taux d’intérêt plus importants. Mais l’ouverture d’un livret sociétaire n’est pas pour tout le monde, elle est réservée aux sociétaires seulement. Découvrons les conditions principales d’ouverture d’un livret sociétaire :

  • L’épargnant doit acheter une ou plusieurs parts dans la banque, chaque banque définit un minimum de parts sociales.
  • Un montant de versement minimum, qui est de 10 euros dans la plupart des banques, est exigé pour l’ouverture de ce produit épargne.
  • Certaines banques n’attribuent qu’un seul livret sociétaire par personne, alors que d’autres donnent la possibilité d’en détenir plusieurs.
  • Un plafond de versement est aussi fixé, qui varie d’une enseigne à une autre.

Pour le reste des conditions d’accessibilité au livret sociétaire, il faut savoir que chaque banque les fixe librement, vous devrez donc vous adresser directement à l’enseigne financière en question pour avoir plus d’informations. Pour encourager les clients à devenir sociétaires, certaines banques offrent même des primes sociétaires à partir d’un certain montant investi.

Le livret sociétaire et sa fiscalité

Contrairement à un livret d’épargne conventionnel, le seul point faible d’un livret sociétaire est que celui-ci est soumis aux impôts. En effet, les intérêts versés dans un compte sociétaire sont imposables, et donc, l’épargnant devra les déclarer chaque année, une fois qu’ils apparaissent dans ses relevés.

Pour ce qui est de la fiscalité des livrets sociétaires, les banques mentionnent les sommes imposables dans les feuilles d’impôts. Le intérêts perçus par une personne physique ou morale possédant un livret sociétaire sont soumis à un barème progressif, qui est défini comme suit :

  • À l’impôt sur le revenu qui représente un prélèvement forfaitaire de 30%.
  • Aux prélèvements sociaux qui représentent un pourcentage de 17.20%.

Cet acompte déduit des bénéfices annuels d’un compte sociétaire sera versé au fisc l’année d’après, et il est à noter que celui-ci est déduit des impôts. Pour ce qui est d’un couple ayant un revenu fiscal qui ne dépasse pas la barre des 50 000 euros, ils seront dispensés de verser cet acompte aux impôts, et ce, si une demande est faite au préalable.

Où peut-on souscrire un livret sociétaire ?

Les livrets sociétaires sont des produits bancaires disponibles dans tous les établissements financiers et en permanence. Bien que les conditions de souscription de ces livrets d’épargne améliorés et leur taux d’intérêt varient d’une banque à une autre, tant que vous êtes sociétaire, vous y avez droit.

Que vous passiez par une banque en ligne ou une banque physique, l’offre livret sociétaire est toujours disponible. Pensez seulement à comparer les nombreux établissements financiers, afin de dénicher le produit bancaire d’épargne le plus avantageux pour vous.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.