Banque

Comment et pourquoi devenir sociétaire ?

Le 27 mai 2022

Un sociétaire est une personne morale qui achète une part d’une société (banque ou coopérative), le sociétaire devient plus qu’un simple consommateur avec le droit de vote et la participation aux décisions de l’entreprise.

De ce fait, le sociétaire participe au développement des banques et des coopératives mutualistes et met en valeur les entreprises de l’économie sociale et solidaire. Découvrons tout cela tout au long de cet article.

Quelle est la différence entre actionnaire et sociétaire ?

La majorité des sociétés privées sont gérées par des actionnaires, contrairement aux entreprises à statut coopératif qui sont détenues par des sociétaires.

Les actionnaires dans une entreprise peuvent vendre leurs parts de personne à personne et en bourse respectivement pour les entreprises non cotées et les entreprises cotées. Si un actionnaire détient plus de 50 % des parts de l’entreprise, il sera le décideur exclusif de tout ce qui concerne l’entreprise sinon les actionnaires décideront ensemble de tout.

Que signifie devenir sociétaire d’une banque ou d’une assurance ?

Pour devenir sociétaire dans une banque ou une assurance mutualiste, il faut d’abord y être client, puis acheter une part pour intégrer l’équipe des sociétaires. Les types de banques et d’assurances mutualistes pour être sociétaire :

  • les banques mutualistes telles que la Caisse d’épargne, Crédit Mutuel, Crédit Agricole et la Banque Populaire ;
  • les assurances mutualistes comme la Maif, Macif, Maaf, Gmf, Altima, Covea, Mapa ainsi que l’Agpm.

Dans ces entreprises, le client reconvertit en sociétaire peut bénéficier de plusieurs avantages à travers cette option d’intégration, comme la possibilité de bénéficier de réductions tarifaires sur quelques produits et services et aussi sur les coûts de gestion de compte. Le sociétaire peut aussi contribuer à l’amélioration de la politique commerciale de l’entreprise choisie par la participation à la prise de choix au sein de l’entreprise. Prenant comme exemple, le cas des sociétaires au sein de Crédit Mutuel de Bretagne qui au lieu de payer 90 euros, ils payent seulement 60 euros par an, et cela pour l’ouverture d’un compte courant avec l’offre Eurocompte qui assure en plus de ça la gestion du compte plus la délivrance d’une carte bancaire et des services à distance.

Comment devenir sociétaire ?

Dans la règlementation, il faut intégrer une société mutuelle ou coopérative en achetant des parts de cette société pour l’obtention de statut de sociétaire.

Et contrairement aux parts des actionnaires, les parts de sociétaires ne peuvent pas être soumises aux fluctuations des prix du marché et ne peuvent pas être transmises à une personne de gré en gré.

La valeur des parts vendues par les banques aux sociétaires

Le coût d’une part à acheter pour devenir sociétaire dans une banque varie d’une banque à une autre, mais le coût minimal reste autour de 15 euros pour toutes les entreprises. Il faut savoir que la première intégration est généralement donnée à un prix exclusivement moins cher, comme par exemple à la Caisse d’Epargne, la première souscription est à environ 16 euros puis pour les prochaines ça sera à environ 20 euros.

En plus de ça, quand on est sociétaire, on est rémunéré par un tarif d’environ 3 % par an, et en général, ce montant est mis à jour chaque année dans une assemblée générale et dépend de plusieurs facteurs y compris la valeur de la part achetée.

Les actions et le rôle des sociétaires dans une entreprise

Les sociétaires ont un rôle très important dans une entreprise par leur implication dans plusieurs décisions et le poids de leur avis. En effet, les sociétaires ont le droit de vote et peuvent ainsi contribuer d’une manière ou d’une autre à la prise de décisions. Ils peuvent aussi faire des choix qui concernent la gestion de l’établissement mutualiste, influencer son développement, participer à l’élection des représentants ainsi que les administrateurs par vote. Le sociétaire est à la fois client et investisseur dans une banque, c’est une occasion qui lui permet de réclamer sur la gestion et sur tout ce qui ne va pas avec les services de la banque, en général, son avis pèse étant donné qu’il est membre sociétaire.

Les sociétaires du Crédit Agricole

En général, les sociétaires au Crédit Agricole sont invités chaque année à l’assemblé générale pour participer à l’élection de représentants régionaux et pour donner leur avis et leur évaluation sur les services de la banque.

Au Crédit Agricole, les sociétaires ont une carte et un livret sociétaire grâce auxquels la banque fait une épargne, cette dernière est réservée pour le soutien des projets de la caisse régionale ainsi que les activités commerciales qui n’excèdent pas 5 ans.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.