Entrepreneuriat

Surmenage au travail : 5 signes d’alerte

Le 20 avril 2020 — 4 minutes de lecture
Surmenage et stress au travail

Si les événements récents donnent à certains professionnels un répit bien nécessaire, d’autres se retrouvent obligés de travailler encore plus dur que d’habitude pour faire face aux sollicitations. Pour ne rien arranger, de nombreux professionnels doivent désormais travailler à domicile pour la première fois de leur vie, ce qui comporte des avantages, mais aussi certains risques. Il peut être plus difficile de se réserver du temps pour se détendre quand on ne quitte jamais le bureau, finalement. Tout en continuant à travailler, soyez attentif à ces signes qui vous indiquent que vous êtes peut-être en train de vous surmener ou que vous risquez le burnout.

 

Trouble du sommeil

Tout le monde n’a pas besoin de huit heures de sommeil par jour, c’est vrai. Certaines personnes se sentent parfaitement reposées après seulement six heures de sommeil, tandis que d’autres ont besoin de dix heures entières pour se sentir vraiment en forme.

Quel que soit votre temps de sommeil habituel, vous pouvez vous attendre à ce que le stress lié au surmenage vienne perturber cet équilibre. Le stress et l’anxiété, deux conséquences courantes d’un travail excessif et trop dur, entraînent souvent des insomnies et des troubles du sommeil.

Même si vous continuez à dormir normalement, vous pouvez constater que vous avez plus de mal à vous endormir et que la qualité de votre sommeil se dégrade, ce qui vous empêche de vous reposer pleinement chaque nuit. Ce sont là les signes classiques que vous travaillez trop dur.

 

Variations d’humeur

Le stress rend les gens et les choses plus difficiles à vivre. Si des événements qui normalement ne vous dérangeraient pas vous font craquer, vous avez peut-être besoin de faire une pause.

 

Inquiétude excessive

Le stress vous empêche de dormir la nuit ? Il est difficile de dire que l’inquiétude et l’anxiété sont dues au surmenage de nos jours, car il y a en effet beaucoup de choses dans le monde dont nous devrions nous préoccuper. Cependant, sachez que l’épuisement professionnel est également l’une des causes potentielles d’une inquiétude excessive, surtout si cette anxiété atteint son paroxysme la nuit et aux premières heures du matin.

 

Brouillard mental

Un « brouillard cérébral » désigne le phénomène qui rend la concentration plus difficile tout au long de la journée. Les personnes qui en souffrent rapportent souvent des changements subtils de leur état mental, par exemple des pensées floues ou léthargiques. La réduction de la capacité d’accès à la mémoire à court et à long terme est également une plainte courante.

La chose la plus agaçante à propos du brouillard mental est que même les personnes familières avec ce concept mettent parfois des heures avant de se rendre compte que le brouillard est là, ce qui rend leur journée encore plus pénible. Le brouillard cérébral est souvent causé par l’épuisement professionnel et peut compromettre votre productivité.

 

Sentiment d’être dépassé

L’épuisement professionnel, le surmenage et la fatigue peuvent affecter votre humeur de telle sorte que même les tâches qui vous sembleraient gérables dans une journée normale commenceront à vous sembler insurmontables. Lorsque vous considérez un planning de travail normal et qu’il vous plonge dans un sentiment de désespoir, c’est le signe que vous avez désespérément besoin d’une pause dans votre travail.

Malheureusement, faire une pause n’est pas toujours possible. C’est pourquoi vous devez maîtriser votre fatigue et trouver des moyens de vous en sortir et de vous détendre après une journée de travail. Vous pouvez y parvenir en créant une routine relaxante avant de vous coucher, en faisant des pauses régulières de 30 minutes tout au long de la journée et en prenant des remèdes naturels tels que des thés calmants par exemple.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.